Le projet de centrale à charbon en Pologne a suscité une levée de boucliers des investisseurs et ONG. @CCO

BUSINESS CASE

Actif échoué en devenir, risque de transition en action : la suspension du projet de centrale à charbon d’Ostroleka fera date

 Article réservé aux abonnés | Par   Nicolas REDON |Publié le 05/03/2020

C’est une victoire collaborative pour les acteurs de la finance durable européens. Agissant de concert, ONG et investisseurs ont fait renoncer deux entreprises polonaises à la construction d’Ostroleka C, la très risquée "dernière" grosse centrale à charbon polonaise. La conversion ultérieure du projet en centrale à gaz reste néanmoins possible.

C’est une victoire collaborative pour les acteurs de la finance durable européens. Agissant de concert, ONG et investisseurs ont fait renoncer deux entreprises polonaises à la construction d’Ostroleka C, la très risquée "dernière" grosse centrale à charbon polonaise. La conversion ultérieure du projet en centrale à gaz reste néanmoins possible.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne