Cette année, les votes aux assemblées générales devraient se faire en grande partie à distance., @CCO

BUSINESS CASE

Le coronavirus bouleverse les assemblées générales des entreprises

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 23/03/2020

L’épidémie de coronavirus ne fait pas bon ménage avec la démocratie actionnariale. Les Assemblées générales des entreprises adoptent des mesures exceptionnelles pour éviter la propagation du virus, entre vote à distance, huis-clos et report. Phitrust, de son côté, alerte sur le risque de dividendes trop importants, qui ne tiendraient pas compte du risque économique pesant sur les entreprises cette année.

La saison des assemblées générales des entreprises cotées débute dans des circonstances particulièrement étranges. Le confinement imposé pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans un grand nombre de pays européens met à mal ces grands rassemblements d’actionnaires, moment pourtant privilégié de la démocratie actionnariale. 

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m’abonne
Popup de la lettre d'information! Le snippet pop up de la lettre d'information est effectif sur cette page. Cliquez C'est ici pour éditer le contenu du dialogue