La vente à découvert, qui permet de parier sur la baisse d'un titre, est suspendue à la Bourse de Paris. @CCO

L'ACTU

Coronavirus : l’AMF prolonge l'interdiction de la vente à découvert pour un mois

 Article réservé aux abonnés | Par   Arnaud DUMAS |Publié le 17/03/2020

L'épidémie du coronavirus a poussé l'Autorité des marchés financiers à prolonger l'interdiction des ventes à découvert à la Bourse de Paris. Cette pratique, qui spécule sur la baisse d'un titre, est désormais suspendue pour une durée d'un mois. D'autres régulateurs européens ont pris la même décision.

[Mise à jour du 18 mars 2020] L'Autorité des marchés financiers (AMF) avait décidé de suspendre la vente à découvert pour la journée du 17 mars sur les trois marchés d’Euronext (Euronext Paris, Euronext Growth, Euronext Access). En tout, 92 valeurs boursières étaient concernées par cette mesure de protection inédite prise par le régulateur français. Le 17 mars au soir, l'AMF a décidé de prolonger le dispositif pour un mois en "considérant que les circonstances exceptionnelles actuelles constituent une menace sérieuse pour la confiance des marchés".

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne