Le Fonds vert pour le climat a permis le financement de 18,7 milliards de dollars de projets dans les pays émergents. @CCO

L'ACTU

Objectif atteint : le Fonds vert pour le climat boucle une recapitalisation à 10 milliards de dollars

 Article réservé aux abonnés | Par   Arnaud DUMAS |Publié le 24/10/2019

La Conférence de recapitalisation du Fonds vert s'est bien terminée pour ses dirigeants. Ils ont réussi à lever les 9,8 milliards de dollars qu'ils avaient prévu, malgré la défection des États-Unis et de l'Australie.

[Mise à jour du 28 octobre 2019] "Près de 10 milliards de dollars, c’est un grand succès à la hauteur des ambitions qui avaient été fixées par le Président de la République", s'est félicité Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie lors de la Conférence pour la reconstitution du Fonds vert pour le climat, le 15 octobre. C'était le défi posé à cette institution basée en Corée, lancée lors de la COP 21 pour être l’outil de financement de la transition des pays du Sud par les pays du Nord. La recapitalisation, qui plafonnait à 7,5 milliards de dollars de promesses de dons la veille de sa conférence, a été portée à 9,8 milliards de dollars vendredi. Pari réussi pour Yannick Glemarec, directeur exécutif de l’organisme multilatéral, qui déclarait à Paris, la veille de la conférence : "si on atteint entre 9 et 10 milliards de dollars, on pourra dire que c’est un succès". Cette somme doit permettre de financer en dons et en prêts les projets d’atténuation et d’adaptation au réchauffement climatique des pays en développement, pour la période 2020-2023. 

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne