Stéphane Boujnah, PDG d'Euronext, l'opérateur boursier présent sur les marchés d'Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne, Londres, Oslo et Paris. @Euronext

PEOPLE

"Les investisseurs demandent de l'impact en plus du rendement", Stéphane Boujnah, PDG d’Euronext

 Article réservé aux abonnés | Par   Arnaud DUMAS |Publié le 04/11/2019

L’opérateur boursier vient de lancer un nouveau plan stratégique pour 2022, dans lequel la finance durable doit tenir une place importante. Alors que les Bourses de Londres ou du Luxembourg ont déjà avancé leurs pions dans la finance verte, Stéphane Boujnah, le PDG d’Euronext, détaille à l’Essentiel de la Finance Durable ses objectifs.

Londres, Luxembourg, Paris… En Europe, les places boursières veulent dominer la finance verte. Êtes-vous, chez Euronext, suffisamment armés ?

Nous sommes des entreprises différentes. Le Luxembourg est positionné exclusivement sur la dette. La capitalisation boursière des entreprises cotées sur Euronext dépasse celle des entreprises cotées sur le marché de Londres. Nous sommes le plus gros marché actions d’Europe, avec des émetteurs énergéticiens très diversifiés (Total, Engie, Equinor, etc.).

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne