Ladislas Smia, codirecteur de la recherche investissement responsable chez Mirova. @Mirova

PEOPLE

Malgré le Coronavirus, beaucoup d'investisseurs voudront "faire comme avant", alerte Ladislas Smia (Mirova)

 Article réservé aux abonnés | Par   Arnaud DUMAS |Publié le 26/03/2020

L’épidémie du coronavirus bouleverse les modèles économiques traditionnels. Pour Ladislas Smia, codirecteur de la recherche investissement responsable chez Mirova, cette crise renforce les thèses d’investissement liées au développement durable.

La crise sanitaire de la pandémie de coronavirus va-t-elle conduire à repenser l’économie ? 

Tout le monde en période de crise se dit que plus rien ne sera comme avant. Des tribunes apparaissent disant que la nature nous donne un dernier ultimatum, que le coronavirus donne une idée des crises que peut engendrer le changement climatique et la perte de biodiversité, etc. Je souhaite que ce soit le cas. Nous nous trouvons à une bifurcation dans le parcours de notre société. Mais rien n’est encore certain sur ce qui va se produire après la crise.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne