Les obligations de pandémies ne parviendront sans doute pas à financer la lutte contre le Coronavirus. @CCO

SAGA BOND

Coronavirus : les Pandemic bonds, censés répondre à l’urgence épidémique, se révèlent inutiles

 Article réservé aux abonnés | Par   Ludovic DUPIN |Publié le 27/02/2020

En cas de crise mondiale épidémique, comme celle du Coronavirus, la Banque mondiale a imaginé un mécanisme financier d’aide aux pays les plus pauvres. Il s’agit d’une obligation à haut rendement, mais qui, en cas de pandémie, peut être entièrement reversée à des pays pauvres. Le Coronavirus devrait déclencher ce montage. Mais son impact risque d’être bien limité et tardif.

Avec l’épidémie de Coronavirus en train de se transformer en véritable pandémie via l’émergence de grands foyers infectieux à travers la planète, les Pandemic Bonds sont attendus pour répondre à la crise. Il s’agit d’une obligation dont le montant va abonder un fonds de la Banque mondiale pour aider les pays pauvres en urgence sanitaire. Le mécanisme, solide sur le papier, présente en réalité des faiblesses de taille.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne