Le marché des obligations vertes attire toujours les investisseurs, malgré la crise., @CCO

SAGA BOND

Les Green Bonds font preuve de résilience face au coronavirus

Par  Arnaud DUMAS|Publié le 07/04/2020

Les obligations vertes résistent mieux à la crise du Covid-19 et fournissent même une solution de repli pour les investisseurs, estime la banque UBS. Les émissions de Green bonds devraient même continuer d’augmenter au même rythme qu’avant la crise, émetteurs et investisseurs faisant toujours montre d’autant d’appétit pour ce marché.

Le chaos semé par la crise du coronavirus sur les marchés obligataires semble avoir un peu épargné les obligations vertes. Les analystes de la banque suisse UBS y voient même une solution de repli, à la fois défensive et susceptible de générer de meilleurs rendements. Selon Thomas Wacker, directeur des investissements de la banque suisse, "l’indice Green Bonds (de Bank of America, NDR) a perdu 5 % de rendement total entre la fin février et le 20 mars, tandis que l’indice corporate général a perdu 11 %".

Un constat partagé chez NN Investment Partners, qui détient l’un des plus grands fonds de Green Bonds mondiaux. "Les indices Green Bonds n’incluent par exemple pas d’entreprises du secteur aérien, explique Bram Bos, le gérant du fonds. Et les entreprises émettant des obligations vertes sont en général mieux préparée pour faire face à ce type de crise car elles ont une vision à plus long terme et se positionnent sur des technologies plus utiles à long terme.

La crise du coronavirus ne va donc pas affecter les grandes transformations des différents secteurs industriels. Au contraire. L’industrie automobile, mise en difficulté par l’arrêt complet de ses usines, en est une bonne illustration. "Le fait de s’orienter vers les véhicules électriques ne change pas à cause de cette crise, estime Bram Bos. Les constructeurs les plus avancés sont ceux que je préfèrerai avoir dans mon portefeuille car ils seront plus résilients."

L’intérêt ne faiblit pas

Les mouvements de décollecte sur les marchés obligataires n’ont, certes, pas épargné les obligations vertes. Mais les investisseurs gardent l’œil sur ce produit. "Ce que l’on voit chez nos clients, c’est que l’intérêt pour les Green bonds ne faiblit pas. Certains poussent pour faire de nouvelles allocations en obligations vertes", reprend Bram Bos. 

La demande demeure donc forte de la part d’investisseurs qui veulent à la fois bénéficier des primes de risque élevées des marchés obligataires, tout en se protégeant des incertitudes économiques. "Ils devraient alors préférer les obligations vertes aux obligations d’entreprises Investment Grade", assure Thomas Wacker.

Les émetteurs de dette verte restent également mobilisés. L’Allemagne a ainsi confirmé qu’elle émettrait bien son premier Green bond au second semestre de l’année, malgré la crise du Covid-19. "Les gouvernements vont devoir dépenser beaucoup pour faire face à la crise, je pense qu’ils vont se tourner vers des dépenses vertes pour rendre leur économie plus résiliente", assure Bram Bos.

Quant aux entreprises, lorsque pendant quelques jours le marché obligataire s’est refermé, au début de la crise du coronavirus, celui des Green bonds a continué à fonctionner. "Beaucoup d’entreprises vont se rendre compte qu’il s’agit d’une source de financement toujours présente pendant les crises", affirme le gérant de NN IP. Selon la Climate Bonds Initiative, les émissions de Green bonds devraient ainsi atteindre 350 milliards de dollars en 2020, contre 257,5 milliards de dollars en 2019.


Accéder à l’intégralité des articles Novethic Essentiel.
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m’abonne
Popup de la lettre d'information! Le snippet pop up de la lettre d'information est effectif sur cette page. Cliquez C'est ici pour éditer le contenu du dialogue