Des dizaines d'entreprises du schiste américain pourraient faire faillite d'ici 2024 en raison de leur incapacité à rembourser leur dette. @FreezeFrame

TOUR DU MONDE

Le gaz et le pétrole de schiste américain vont se heurter au mur de la dette qui atteint 86 milliards de dollars

 Article réservé aux abonnés | Par   Ludovic DUPIN |Publié le 20/02/2020

Moody’s s’attend à un important nombre de faillites dans le secteur du schiste américain. D’ici quatre ans, ces entreprises doivent rembourser 86 milliards de dollars de dette dans un contexte de ralentissement de la demande pétrolière dû au coronavirus en Chine et à des prix du gaz extrêmement bas aux États-Unis.

La production mondiale de gaz et de pétrole de schiste continue à croître, confortant les États-Unis dans le rôle de premier producteur de fossiles au monde. Pourtant, cette apparente bonne santé cache un gros danger pour le secteur industriel. Le Financial Times rapporte que "les risques de faillite augmentent, avec la faiblesse des prix du pétrole et le resserrement de l'accès au crédit, ce qui aggrave les perspectives de certains producteurs, tout comme l'échéance ‘stupéfiante’ de 86 milliards de dollars de la dette".

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne